Huit puys au Mont Dore

Huit puys au Mont DoreBelle, mais longue, randonnée au départ du Mont Dore et suivant toute la crête Est de la vallée de la source de la Dordogne, effectuée avec un groupe de randonneurs du site OnVaSortir.com.

D’après le site OpenRunner.com, cette rando fait 25,500 km et 1000 mètres de dénivelé cumulé.

Parcours, au départ de la gare SNCF du Mont Dore :

  • Après « Le Queureuilh », au lieu-dit « Prends-toi-garde » : cimetière paysager
  • A 2,5 kilomètres, la cascade de Queureuilh (facultatif) :

8_puys_au_mont_dore_01-garr-fr_
Que c’est marrant une cascade !!

  • Montée sympathique dans la forêt jusqu’à l’entrée dans les pâtures au kilomètre 6,5.
  • Arrivée au col de la Croix Morand (1401 m).
  • Les choses sérieuses commencent par la montée au Puy de la Tache (1629 m) :

8_puys_au_mont_dore_02-garr-fr_
Arrivée au Puy de la Tache. En arrière plan : le plateau du Guéry et la Lac du Guéry.

  • Puis au Puy de la Monne (1692 m), au 10e kilomètre…

8_puys_au_mont_dore_03-garr-fr_
Pause repas ! Sur le versant Est du Puy de la Monne, pour se protéger du vent… très, très, très violent.

8_puys_au_mont_dore_04-garr-fr_
Vue vers l’Est, devant nous : la lac Chambon, et à gauche, Murol et son château.

  • On continue par le Puy de Barbier (1702 m)…
  • … et le Puy de l’Angle (1738 m) :

8_puys_au_mont_dore_05-garr-fr_
Panorama vers le Sud, avec en point culminant le Puy de Sancy

8_puys_au_mont_dore_06-garr-fr_
Vue vers le Nord : le puy de la Monne et à sa gauche le Puy de la Tache. En arrière plan : la chaîne des Puys avec le Puy de Dôme au centre.

8_puys_au_mont_dore_07-garr-fr_
Au pied du Puy de l’Angle : un troupeau de moutons. Au fond le plateau du Guéry avec la Banne d’Ordanche à gauche et la Bourboule en contrebas, encore plus à gauche !

8_puys_au_mont_dore_08-garr-fr_
Un intrus parmi les moutons : ce qui semble être un faon, peut-être perdu et adopté dans le troupeau…

 

  • Détour possible par le Puy de Mareilh (1563 m, facultatif)…
  • Et enfin redescente au col de la Croix Saint Robert (1451 m), au 14e kilomètre..

En cas de difficulté, il est possible de redescendre directement au Mont-Dore à partir de ce col. Au passage, il sera possible d’admirer la Grande Cascade. Mais nous, nous continuons…

  • De nouveau, montée vers le Roc de Cuzeau (1737 m),
  • puis descente au col de Cuzeau (1648 m) :

8_puys_au_mont_dore_09-garr-fr_
Vu sur un vallon accidenté. Au fond le Puy du Sancy.
8_puys_au_mont_dore_10-garr-fr_
Une bizarrerie de la nature : un bloc de pierre éclaté certainement par le gel, mais toujours en place…

  • … et remontée au Puy des Crebasses (1762 m)…
  • … puis au Puy de Cacadogne (1785 m).

A 18,200 km, nous quittons le GR pour éviter une boucle inutile passant par le Pan de la Grange et aller directement en direction de la station de ski du Mont-Dore.
Le chemin, une route d’exploitation, est très mauvais. Nous le quittons donc pour couper à travers les pistes de ski.

8_puys_au_mont_dore_11-garr-fr_
Vu au cours de la descente : le tracé des pistes de ski et en contre bas la station de ski du Mont-Dore. Plus loin dans la vallée : le Mont-Dore, et toujours au fond le plateau du Guéry et la découpe de la Banne d’Ordanche.

8_puys_au_mont_dore_12-garr-fr_
Petit raccourci pour éviter la route impraticable à pied : nous sommes sur la piste rouge « Le Sancy ».

  • Arrivée à la station de ski du Mont-Dore, au 20e kilomètre..
  • Et retour vers la commune par le chemin des Artistes.

Rando physiquement éprouvante (heureusement que nous avions de l’air et pas trop de soleil… ), mais quels paysages !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.