Les Crêtes du Cantal

Les crêtes du CantalSuperbe randonnée amenant au sommet du Puy Mary, en faisant le tour de la vallée de Mandaille Saint Julien par les crêtes, effectuée avec un groupe de randonneurs du site OnVaSortir.com.

D’après le site OpenRunner.com, cette rando fait 21 km et 1000 mètres de dénivelé cumulé.

Parcours, au départ du centre de Mandaille-Saint-Julien :

  • Nous nous dirigeons vers le fond de vallée pour entrer enfin dans la forêt au niveau de la Blatte del Bos à 3,2 km.

les_cretes_de_cantal_01-garr-fr_
Vue sur l’autre versant de la vallée : Rudez. Au fond, à gauche, nous voyons notre sentier de retour, sur le versant éclairé : la Montagne de Louradou.

  • Nous montons dans la forêt et en sortons peu avant le 6e kilomètre, juste entre le Griounou et le Puy Griou :

les_cretes_de_cantal_02-garr-fr_
Nous sortons de la forêt, et entrons dans les nuages… En arrière plan : le Griounou.

  • Après avoir passé le Puy Griou, le chemin est plat : nous sommes sur le sentier de Saint Jacques de Compostelle.

les_cretes_de_cantal_03-garr-fr_
Le Puy Griou, dans les nuages, vu d’un peu plus loin, en arrière.

  • A 7,5 km, nous passons à côté des remontées du domaine du Lioran (télésiège de la Rombière), au dessus de Fond d’Alagnon. Le chemin se poursuit par le Col de Rombière .

les_cretes_de_cantal_04-garr-fr_
Passant sous le Puy Bataillouse, nous arrivons au Col de Cabre.

  • Au Col de Cabre, nous avons une très belle vue sur la vallée de la Santoire :

les_cretes_de_cantal_05-garr-fr_

  • Le chemin se poursuit, en balcon, sur le flan de la montagne…
  • Nous passons sour le Puy de Peyre Arse, dans les nuages.
  • Au 11e kilomètre, nous arrivons enfin sur la crête (1632 m.) au dessus des Fours de Peyre Arse.

les_cretes_de_cantal_06-garr-fr_
Dernier coup d’œil en arrière sur le chemin parcouru depuis le Puy Griou et le Griounou…

  • Nous passons sur la vallée de l’Impradine Rau :

    les_cretes_de_cantal_10-garr-fr_
    Dans le fond de vallée, l’Impradine Rau, serpentueux et magnifique.

  • Et au loin, en contre-bas du Puy Mary, nous voyons le Pas de Peyrol : accès privilégié pour les touristes en espadrilles…

les_cretes_de_cantal_07-garr-fr_

  • Surprise, nos premières marmottes de l’année ! En tout cas, pour moi, mes premières photos de marmotte de l’été :

les_cretes_de_cantal_08-garr-fr_

les_cretes_de_cantal_09-garr-fr_

  • Peu avant le 12e km, petite difficulté : la Brèche de Rolland. Zone non équipé, où il faut descendre puis remonter une dizaine de mètres de paroi rocheuse.

les_cretes_de_cantal_11-garr-fr_
Descente, puis remontée…

  • Le chemin reprend sa route : ascension du Puy Mary.

les_cretes_de_cantal_12-garr-fr_
La crête que nous venons de parcourir, et toujours, au fond, le Puy Griou… nous montons en altitude !

  • Et nous arrivons enfin au sommet du Puy Mary (1783 m.).

les_cretes_de_cantal_13-garr-fr_

les_cretes_de_cantal_14-garr-fr_
Au sommet, des cairns à n’en plus finir !

  • Nous redescendons par un chemin bétonné jusqu’au Pas de Peyrol (1588 m.) : pause toilettes et point d’eau.
  • Nous reprenons ensuite notre route en passant par… une route ! Moment moins intéressant, mais pas d’autre solution : le GR passe par cette partie bitumée.
  • Nous quittons la route peu après le 15e kilomètre, au dessus de la Roche Noire pour reprendre un chemin en direction de la Chapeloune.

les_cretes_de_cantal_15-garr-fr_
Vue en arrière à partir du Col de Redondet : Au fond, à gauche : le Puy Mary, en dessous la route que nous avons emprunté, et à droite la crête et la Brèche de Rolland.

  • Nous atteignons ensuite le Puy Chavavroche (1739 m.) et son énorme cairn :

les_cretes_de_cantal_16-garr-fr_

les_cretes_de_cantal_17-garr-fr_
Le paysage autour de nous est toujours magnifique.

  • C’était le dernier sommet de notre ballade. Il est temps de descendre.

les_cretes_de_cantal_18-garr-fr_
Petit troupeau de mouton au passage…

  • La descente est assez simple, sentier en forêt, simplement un peu glissant car humide ce jour…

les_cretes_de_cantal_19-garr-fr_

Et voilà ! Rando longue mais sans grande difficulté technique en dehors de la Brèche de Rolland, qui nous fait admirer l’étendue du Cantal.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.