Traitement photo : « contaminé »

Traitement photo contaminéJe me suis fait dernièrement une petite séance d’autoportraits, en solo…
Il en est sorti cette photo à laquelle j’ai voulu donner un effet terrifiant, de souffrance, de détresse. Assez simple à faire d’ailleurs, en utilisant les masques de calques, et je vous en montre les étapes.

Traitement apporté à cet auto-portrait, appelé « Contaminé » :

contamine_final-garr-fr_

La photographie originale a été prise en studio sur fond noir, avec un flash nid d’abeille à droite (équipé d’un filtre rouge) et une boîte à lumière (blanche) au sol inclinée vers le haut. Les données EXIF annoncent :

Canon 30D, objectif Canon EF 28-80 mm 1:3.5-5.6 V USM.
Pose : 1/180 sec ; ouverture : F=22 ; ISO : 100 ; focale : 60 mm.

contamine_brut-garr-fr_


  • Tout d’abord, j’ai effectué un léger recadrage pour décentrer le visage et retirer l’aisselle à gauche.
  • Puis, j’ai ajusté les niveaux (par la commande « auto ») : le résultat donne des couleurs un peu trop froide sur cette photo, mais cela me permettra un contraste plus élevé par la suite. Je garde :

contamine_01-garr-fr_

  • Ensuite, j’ai créé d’un nouveau calque et y ai appliqué l’effet nuage (filtre > rendu > nuage > plasma). J’ai mis la variable « turbulence » au maximum.
  • Calque par la suite dessaturé (j’ai utilisé l’option « luminosité », pour plus de contrastes).
  • Toujours sur ce calque, j’ai appliqué un effet de flou gaussien (rayon 10 pixel), puis j’ai mis l’image en noir et blanc par la fonction seuil :

contamine_02-garr-fr_

 

  • J’attribue cette forme noire et blanche en tant que de masque de calque à une copie du calque d’arrière plan. Si je n’affiche que ce dernier calque, alors l’image sera affichée partiellement (le damier gris représente les zones transparentes du calque) :

contamine_03-garr-fr_
Ici, j’ai inversé les couleurs du masque. C’est un choix, à vous de voir si la répartition des zones affichées vous convient.

 

  • Ensuite vient la partie que j’aime particulièrement, mais qui est délicate : le choix de la couleur de la forme que l’on veut apposer sur la photo. Tout d’abord, affichons de nouveau le calque d’arrière plan, la photo redevient complète. Je sélectionne le calque copié (et non son masque !) pour y appliquer un traitement « coloriage ».Mon réglage : Teinte = 340, Saturation = 60, Luminosité = -30.Et enfin j’attribue à ce calque un effet de transparence (opacité = 50). Voici le rendu :

contamine_04-garr-fr_

  • Pour mettre en valeur le visage, j’ai choisi d’enlever l’effet sur les mains, et de les dessaturer : les couleurs du visage attireront l’œil. Le fond n’étant pas totalement noir, l’effet rouge apparait aussi en dehors du corps : il faut le supprimer.Pour ce faire : nouvelle copie de l’arrière plan, dessaturation, nouveau masque de calque (de couleur blanche), puis à l’aide d’un pinceau noir, j’ai repeint tout le haut de corps :

contamine_05-garr-fr_

  • Le plus gros est fait. Reste quelques détails : les yeux, et les dents.Dupliquons de nouveau de claque d’arrière plan, et à l’aide d’un masque de calque, ne conservons que les yeux d’affichés. J’ai utilisé l’outil « luminosité – contraste » pour les blanchir (les deux variables sur 90).Pour les dents, j’ai repris le calque en niveaux de gris utilisé pour les mains pour les faire apparaître par le masque de calque.

contamine_06-garr-fr_

  • Finalisation : petite bordure reprenant le rouge du visage… La signature… et voilà le travail !

Si vous utilisez la méthode que je viens de vous exposer, j’aimerai voir vos productions et les afficher ici… Contactez moi !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.